Aurélien Montaroup

Nous ne t’oublions pas

Cela fait trois ans que tu es parti Antoine mais on ne t’oublie pas. Une partie de toi est en chacun de nous, on espère que tu es heureux là-haut. En tout cas, je sais que tu me regardes.

biz mon pote!

Pour mieux connaître la sélection de Biélorussie…

Salut à tous,

Plusieurs médias m’ont appelé du fait que je reste le 1er (et le seul) Français à avoir évolué en Biélorussie (Dinamo Minsk, 2008-2011). Alors, si je peux vous éclairer sur le prochain adversaire de la France, c’est avec plaisir…

Déjà, plusieurs de mes anciens coéquipiers (Dinamo Minsk) joueront contre les Bleus demain. Martinovic, défenseur central, est un cadre de la sélection. Il avait fait un gros match contre la France en 2010. Stanislav Dragun, milieu relayeur, était mon capitaine à Minsk. Je m’entendais super bien avec lui. Il est aussi le capitaine de la sélection Espoirs, qui était aux JO. Il a 23 ans et joue depuis 1 an chez les A. On lui promet une belle carrière. J’ai également joué avec Sergey Kislyak, l’attaquant qui a marqué au Stade de France (3 septembre 2010, 1-0). Il joue aujourd’hui au Rubin Kazan. Sans oublier, évidemment, Anton Putilo, milieu offensif dont il faudra énormément se méfier.

La plupart des joueurs de la sélection évoluent soit au Bate Borisov, soit en Russie. En Biélorussie, ils sont en plein championnat. Le Bate Borisov a enchaîné pas mal de matches dernièrement pour se qualifier pour la C1. Cela peut leur peser dans les jambes. Le championnat de Russie a désormais le même calendrier que la Ligue 1. Mais attention, ils ne vont rien lâcher, surtout après leur défaite en Georgie.

Les joueurs à surveiller, Putilo, Rodionov et Bressan

Anton Putilo sera le plus dangereux selon moi. On le présente comme le successeur d’Alexander Hleb. Sa dernière saison à Minsk (2009-2010), il avait été énorme, avant de signer à Fribourg. C’est un milieu offensif très vif, avec un jeu court, capable de faire la différence à tout moment. Avec sa vitesse d’exécution, attention à ce qu’il ne provoque pas un penalty. Radionov (voir 2ème photo), il faudra le surveiller comme le lait sur le feu. C’est la copie conforme de Kevin Gameiro. Un attaquant de poche, très tonique au démarrage. S’il a une occasion dans la surface, il la mettra au fond. Et puis il y a Bressan, le Brésilien naturalisé Biélorusse. Techniquement, il est très fort, y compris sur coup de pied arrêté. Il joue au Bate Borisov et a été naturalisé Biélorusse en 2010.

Pour l’anecdote, j’ai moi aussi été approché pour être naturalisé. C’était en septembre 2010, peu après le match aller au SdF. Le directeur général du Dinamo Minsk m’avait rapporté une discussion avec le sélectionneur Bernd Stange. “Est-ce que ca te dit de prendre la double nationalité pour la sélection ?“. A l’époque, je venais d’être élu meilleur défenseur du championnat. Pour être naturalisé, il faut être depuis 3 ans dans le pays. Comme je suis arrivé en octobre 2008 à Minsk, j’aurais pu être sélectionnable. Bressan a pu disputer les JO, dont un match contre… le Brésil. Et moi, j’aurais peut-être pu jouer contre la France… Mais je ne regrette pas mon choix. Jouer pour une sélection ne relève, à mes yeux,  pas uniquement d’un choix sportif. 

Quand ils sont venus gagner au Stade de France en 2010, c’était la 1ère grosse victoire de leur histoire. Elle leur a donné des ailes, les a décomplexés. Du coup, malgré le tirage compliqué pour le Mondial (France, Espagne, Finlande, Georgie), ils croient quand même en leurs chances, au moins pour les barrages. Le faux pas contre la Georgie les a peut-être un peu refroidis mais ils ne vont rien lâcher. Ils restent une équipe pas facile à jouer. Ils vont attendre et jouer les contres. Ils ont un bon niveau tactique. La génération 1988, 89, présentée comme prometteuse, arrive à maturité.

En 2011, ils ont changé de sélectionneur. Bernd Stange, un Allemand, a été remplacé par G. Kondratiev. Depuis, ils n’ont pas fait de gros résultats et là, ils devront composer sans Alexander Hleb, forfait.

Maintenant, j’espère que pour mes anciens coéquipiers et par rapport à ceux qui jouent là-bas, qu’ils vont montrer que c’est un bon pays de foot et qu’ils feront bonne figure.

Je ne pourrai sûrement pas être au SdF, nous avons deux entraînements le mardi et un le mercredi matin… Je suivrai tout ça devant ma tv.

Donc voilà… J’espère que cette sélection biélorusse n’a plus de secrets pour vous:) хорошая игра (=bon match!) et que le meilleur gagne!

Aurélien

Joyeux anniversaire Mel !

Aujourd’hui, mercredi 5 septembre, c’est l’anniversaire de ma fiancée, Mélanie. Donc un très joyeux anniversaire pour ses 28 ans et j’espère que nous aurons beaucoup, beaucoup d’autres anniversaires à fêter ensemble:) Je suis fier de ce que tu entreprends et j’espère que tous tes beaux projets vont se concrétiser.

Gros bisous !

Aurel

news:)

Bonjour à tous,

Comment ça va ? Encore en vacances ou bien ? Ma cuisse gauche (élongation) se rétablit bien, j’ai repris le footing et je reprends avec le groupe le 3 septembre. Plus que 10 jours ou plutôt, encore 10 jours!!!

Etre blessé est quelque chose d’assez pesant pour moi. Il y a un sentiment de frustration et on se sent inutile. La compétition me manque énormément, j’ai des fourmis dans les jambes. J’ai 26 ans et depuis le début de ma carrière, c’est la 1ère fois que je suis écarté des terrains si “longtemps“ (1 mois).  La patience n’est pas ma 1ère qualité…

Nous en sommes à 5 journées de compétition (3 V, 1 N, 1 D). On est sur le podium, c’est une bonne chose même si le plus important sera de l’être, on l’espère, au soir de la 38ème journée. Le groupe est sain, motivé, solidaire. 

Mercredi, c’était la photo officielle (en photo, la mise en place…) nous avons signé la pétition du “Collectif SOS Ligue 2“ par rapport aux nouveaux horaires des matches (18h45 le vendredi). Affaire à suivre. 

Ah oui, sinon j’ai adoré suivre les JO. Je me faisais engueuler par Mélanie car je ne décrochais pas de la télé. Mais comme je lui ai dit les JO, c’est une fois tous les 4 ans! Finalement, elle a regardé avec moi et s’est prise au jeu. J’ai suivi tous les sports. De chaque discipline, tu peux apprendre quelque chose.

Les images qui m’ont marqué

Usain Bolt, évidemment / Renaud Lavillenie / Les Bleus en hand et la prestation, énorme, de William Accambray contre l’Espagne en quart (photo) / Teddy Riner / La 1ère semaine de natation, énorme, le sacre de Florent Manaudou / L’injustice Alexis Vastine / Yohann Diniz au 50 km marche

Mon rêve ultime serait de participer aux JO. Pas sûr qu’il se réalise… A moins de me reconvertir dans un sport olympique après le foot. Tir à l’arc ? J’imagine déjà la Une de l’Equipe “Aurélien Montaroup, le nouveau Robin des Bois“ :) 

Seul bémol de ces JO, les comparaisons récurrentes avec les footballeurs. Presque chaque jour, on avait droit à “heureusement que les sportifs français ne sont pas comme nos footballeurs“. D’un côté, les gentils et de l’autre, les méchants footballeurs, mal élevés. Un peu facile. 

Donc voilà pour les news… Cette année je passe le BE1, je serai sur Paris le 10 septembre pour une session à la FFF, après, on devra rendre un devoir écrit chaque semaine et l’examen en fin de saison!

Je vous tiens au courant,

Bon week-end et allez malherbe!

Aurélien

 

Jour J

Salut tout le monde,

On y est ! Le championnat reprend ses droits ce soir, à 20h30. Tout le groupe est content, impatient que la compétition reprenne. Personnellement, je suis pressé mais aussi frustré puisque je suivrai ce match… devant ma télé. Je purge un match de suspension et ne ferai mon retour que samedi prochain face à Auxerre. J’ai invité Mathieu Duhamel à voir le match à la maison. On espère que tout se passera bien, qu’on ramènera quelque chose de Corse.

(en photo, Jean Calvé, l’une de nos recrues)

Cette saison, je vais faire très attention aux cartons. Quand je suis arrivé, j’avais cette envie de trop bien faire, du coup, j’ai parfois manqué de lucidité, ou en retard dans mes interventions donc mea culpa…  Je ne me cherche pas d’excuses. A moi de me canaliser et de montrer une autre image.

Les supporters m’ont beaucoup parlé des nouveaux horaires pour la Ligue 2 (18h45 le vendredi sauf les 2 premières journées, à 20h30). Je les comprends. Les gens travaillent et l’ambiance dans le stade risque d’en pâtir. Même moi, ma famille ne pourra pas venir quand on jouera à 18h45. Mon père, ma sœur vivent en Bretagne donc il faudrait qu’ils prennent leur demi-journée… C’est pénalisant pour tout le monde. Be In Sport donne de l’argent aux clubs, c’est sûr. Donc après, ce sont des enjeux qui nous dépassent.

Sinon, vous allez suivre les JO ? Pour moi, la question ne se pose même pas !! Après le match, je regarde la cérémonie d’ouverture… Quel sera le rôle de David Beckham ? Qui sera le dernier porteur de la flamme ? J’ai hâte de voir ça. Je suis un fan de sports en général, avec Mélanie on va regarder tous les jours.

En particulier, je suivrai les frères Guénot (lutte). Je les ai rencontrés en Biélorussie lorsqu’ils étaient en stage à la base de Minsk, où mon ancien club s’entraîne (en photo, Christophe et Steeve Guénot). Teddy Riner était aussi venu. Son tirage n’est pas facile mais j’espère qu’il ira au bout. Je vais regarder tous les matches de handball, j’adore cette équipe. L’athlétisme, l’aviron, le tir à l’arc, l’équitation bref je serai à fond.

Demain je joue en amical avec la CFA contre Saint-Lô.

Allez Malherbe !!

Aurélien 

Tout se passe bien dans le Bessin

Bonsoir,

Comme promis, je vous donne quelques nouvelles de notre stage en direct du Bessin. Commençons par notre 1er match amical, hier soir, face à Cherbourg. 0-0, pas de but encaissé, c’était la priorité. On aurait aimé marquer mais ce sera pour la prochaine fois… Merci aux supporters venus nous encourager. 

Je suis monté d’un cran. J’ai joué milieu gauche les 90 minutes. Cela ne me dérange pas. J’aime bien aller vers l’avant. J’ai été formé à ce poste au Stade Rennais et à Minsk, il m’arrivait régulièrement de passer milieu gauche pour dépanner. Donc pas de problème pour le refaire si besoin :)

Je suis content de pouvoir effectuer une vraie préparation avec le groupe, chose que je n’avais pas pu faire à mon arrivée en janvier.

Ah oui, j’ai aussi changé de numéro de maillot. Je porterai le 14, numéro que j’avais au Stade Rennais et que mon père portait quand il était joueur. J’espère qu’il me portera chance.

Prochain match amical, samedi 14 juillet contre Laval, qui marquera aussi la fin du stage. On espère terminer en feu d’artifice!

Sinon, voici comment se déroule une journée type

8h – Petit déjeuner

9h30 – Départ pour l’entraînement

10h – Entraînement

13h – Déjeuner à l’hôtel

14h – Sieste

16h – Collation pour reprendre des forces !

16h30 – Entraînement

20h – Dîner

D’habitude, j’emmène un livre pour occuper mes soirées mais cette fois, j’ai juste pris l’I-Pad. Pas besoin de compter les moutons, je m’endors assez tôt en ce moment!

A bientôt, 

Aurélien

Ps. Merci à Isabelle Campo pour la photo

Le départ en stage, c’est maintenant

Comment allez-vous? En vacances pour certains? Avec Caen, nous avons repris le chemin de l’entraînement depuis une bonne semaine. Ca bosse dur!! (à l’image Damien Perquis en pleine séance de muscu… -photo) Aujourd’hui départ en stage dans le Bessin (en bord de mer à l’ouest de Caen).

Je consacrerai mon prochain post au côté sportif en essayant de vous faire partager un peu notre préparation et vous présenter notre nouveau groupe. J’emmène mon ordi au stage, je posterai des articles/photos de là-bas. On rentre le 14 juillet. 

Avant cela, je tenais à revenir sur une histoire qui m’a beaucoup touché, le décès du petit Kylian dans son collège à Rennes (23 juin dernier). A 13 ans, il était fan de foot, en formation au Stade Rennais comme gardien de but. Je connais bien ce collège de Cleunay pour y avoir effectué ma scolarité. Il y a une section sport/foot où sont inscrits les jeunes du Stade Rennais avant d’intégrer le centre. C’est comme un sport-études. Nous avions des horaires aménagés pour pouvoir aller s’entraîner. Personnellement, je n’ai pas que de bons souvenirs de cette période car il arrivait que l’on soit chahutés, intimidés par des jeunes du collège du fait qu’on était au Stade Rennais.

Je ne connais pas les circonstances exactes du drame mais cette histoire m’a remué. Je rends hommage à ce jeune garçon passionné de foot, qui avait toute la vie devant lui et aurait dû reprendre lui aussi, le chemin de l’entraînement. J’ai également une grosse pensée pour sa famille.

Aurélien           

Crédit Photo – SM Caen

Merci pour tout

13 Coupes du monde, 9 Championnats d’Europe, plus de 1 300 matches, un monument et une voix qui résonnera encore longtemps dans ma tête. Son rire, sa présence vont manquer. On se sentait proches de lui. 

Une grosse pensée pour sa famille, ses proches et merci Monsieur Thierry Roland pour tous ces moments que vous nous avez fait vivre. 

 

Nous ne t’oublions pas

Cela fait 2 ans que tu es parti Antoine mais on ne t’oublie pas. Une partie de toi est en chacun de nous, on espère que tu es heureux là-haut. En tout cas je sais que tu me regardes.

biz mon pote!